C’est un véritable scandale mais pourtant, Asma el Assad aurait bon goût question mode. Tandis que l’armée syrienne réprime le soulèvement d’une partie du peuple, la femme du dictateur s’offrirait des produits de luxe. Dans ces mails, révélés par le quotidien anglais, apparaissent des déclarations d’amour (« Si nous sommes forts ensemble, nous surmonterons ceci ensemble.

Je dessine les modèles que j’ai envie de porter , explique t elle alors à Vanity Fair. Malin. Et efficace. On vous en parlait dans nos pages il y a quelques mois, nombreux sont les esprits chagrins à vouloir cloisonner l’art, à tuyauter les différents médiums expressifs pour qu’ils rentrent bon an mal an dans le goulot de petites bouteilles de la taille d’une illère ou d’un billet d’expo. Peinture, sculpture, musique, écriture, travail sur la forme et réflexion sur le fond, pas un courant qui ne soit épargné par le grand barrage intellectuel des institutions, d’autant plus insidieux qu’il est larvé, constant, donc omniprésent. Soucieux de toujours prendre d’assaut les barricades culturelles, le Mot et la Chose a posé ses questions au graffeur et tagueur Kongo..

Ce vertige, Bella Hadid l’a depuis longtemps intégré à sa vie. Et, pour autant, elle n’aime rien tant que redescendre régulièrement sur terre. Auprès de qui recherche t elle cet ancrage ? Ma famille, bien sûr, dit elle comme une évidence. Seulement, voilà. Pierre Hardy l’homme, pas la paire de bottines est gêné à chaque fois qu’il entend quelqu’un dire: Je vais mettre mes Pierre Hardy. Et, au vu du succès de sa propre marque, fondée en 1999, et de sa collaboration avec le géant du luxe Hermès, entamée en 1990, l’on parie que la situation se produit souvent.

De Julie de Libran, nouvelle arrivée chez Sonia Rykiel, à Vivienne Westwood, qui prône une mode féministe depuis 1990, le vêtement est entièrement conçu pour les femmes. Dans un long portrait de M le magazine du Monde, Phoebe Philo, directrice artistique de Céline, explique que son travail « n’a rien à voir avec le physique des femmes, mais avec leur pouvoir. Mon travail, c’est de les rendre plus fortes encore.

Les parents stars de l’édition 2016 attirent tous les regards. Cette année, c’est Annette Bening, coupe garçonne blonde, smoking blanc et collier chokker, qui présente sa fille Ella. Elle nous confie d’ailleurs, à l’occasion d’une retouche lipstick, sa fierté d’être là pour voir sa fille vivre cet événement à la fois classique et féérique .

Trente ans plus tard, l’espadrille fait un retour remarqué. On la retrouve dans sa forme originale ou presque. Les modèles noirs ou blancs qui chaussaient les mineurs du Nord de la France jusqu’à la première guerre mondiale, avant l’humidification des galeries pour éviter les coups de grisou les semelles en corde n’y ont pas résisté , ont pris des couleurs, des rayures, des fleurs..

Boutique Louboutin Homme Paris
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire