Pour une petite initiative de presse régionale, on ne pouvait rêver plus gros parrains. Le Nouvel Ouest, un magazine bimensuel dont le premier numéro paraît aujourd’hui, bénéficie de l’appui financier de deux pointures du patronat, les Bretons Patrick Le Lay et François Pinault qui vont côtoyer des sociétés vendéennes et nantaises, les bateaux Bénéteau, les agendas Quo Vadis, le transporteur Joyau, les vêtements New Man, et une banque, le Crédit industriel de l’Ouest (CIO, du groupe CIC). Les pourparlers avec le Point, depuis peu propriété de Pinault, sont un peu plus avancées qu’avec TF1, mais selon l’équipe du Nouvel Ouest basé à Nantes, l’hebdo et la chaîne devraient intégrer le capital du journal d’ici la fin du mois.Collectionneur d’ouvrages anciens sur les Celtes, le big boss de TF1 a été approché par le créateur du journal, Hervé Louboutin, au sein de l’Institut de Locarn, un club de réflexion créé en 1994 et basé dans le centre de la Bretagne: des patrons de la région s’y réunissent pour des dîners débats et TF1 en est un des 120 membres fondateurs.

Mais on ne se déguise pas uniquement dans les néocabarets. Le succès du festival Burning Man, qui depuis1986 recrée chaque année dans le désert du Nevada une sorte d’utopie hippie en réunissant une communauté bariolée venue du monde entier, a peut être donné l’exemple. Ici, le spectacle se joue avant tout dans le public : plus de 60 000animaux de tout poil, aliens, indiens, monstres ou raveurs.

Piège a emprunté seul 2millions d’euros pour lancer son Grand Restaurant, qui emploie 22personnes. Quand on écrit « je suis caution personnelle », ça vous responsabilise,devise le chef, que l’on rencontre in situ. En répondant aux questions, il tripote et grignote une poignée de bonbons restés sur la table (ils arrivent enfermés dans une sphère en chocolat que le serveur fracasse sur la nappe blanche : la gastronomie est aussi un spectacle).

Tout simplement parce que je n »arrivais pas à marcher avec des talons plus haut. Enfin si. Mais bon, vous voyez quoi, j’avais pas envie de marcher comme si à chaque pas, je risquais la chute fatale. Avant d’aller débiter de telles stupidités on se renseigne. Tout le monde sait que cette loi santé va permettre à terme de privatiser de plus en plus la médecine, d’inféoder les médecins, les cliniques, les professions médicales et para médicales aux grosses compagnies d’assurances et aux fonds de pensions. Pour faire court, nous allons devenir, au même titre que notre carrossier, des professionnels agréés par les assurances.

Louboutin 2015 Winter
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire