Petit conseil pratique : Pour celles qui ne mettent jamais mais vraiment jamais de chaussures à talons hauts, il va falloir y aller doucement. Vous ne pourrez pas vous jeter tout de go sur une paire de stilettos. Investissez d’abord dans une paire de bottes ou d’escarpins style Kitten Heels entre 5 et 7 cm avant de passer à 10 cm..

Avant la rencontre, l’image est un peu floue. Mélita Toscan du Plantier ? La dernière femme du flamboyant producteur de la Gaumont (Bergman, Fellini, Kurosawa). Un gentilhomme du XVIIIesiècle, fastueux et mélomane, mort brutalement à Berlin. Les plus audacieuses oseront les coloris francs et éclatants. Du bleu turquoise au rouge glamour, en passant par un vert sapin ou un fuchsia joyeux, toutes les excentricités sont permises. L’essentiel ? Le modèle chaussé doit avant tout refléter la personnalité de celle qui le porte.

« Vous êtes une blogueuse beauté qui commence à être connu sur les réseaux sociaux mais, on vous connait peu. Alors dites nous en plus sur la jolie Blanche Fell. » Mon regard se pose sur la personne assis dans le fauteuil en face de moi. Je ne sais toujours pas pourquoi j’ai accepté cette entrevue pour un magazine de mode.

Successeur de Marc Jacobs depuis 2013, Nicolas Ghesquièreest davantage dans la continuité. Ilpuise dans les archives pour créer ses sacs à main, dont le design est fidèle au bagage d’origine. Néanmoins, en 2014, pour son 160e anniversaire, la Maison a voulu une nouvelle fois faire bouger les lignes.

De toute façon, vous seriez grotesque en robe longue quand Isabel Marant est en pantalon. Les actrices, habillées par les maisons comme on dit, peuvent porter des robes très longues, ou très courtes, ou les deux à la fois, comme Ingrid, top modèle, assise non loin de moi. Si vous avez un mannequin à votre table, dans ce dîner à 1 000 euros le couvert, c’est que vous n’avez pas d’actrice..

D’autres destinations ont aussi leurs codes. Ainsi Saint Tropez dénote. « Il n’y a qu’ici qu’on peut voir une telle extraversion », lance Elodie, qui dirige la boutique de prêt à porter Psssy du village. En effet, elle arborait une mini robe bi matière jaune signée Gucci. Les quelques empiècements en cuir, dont la création était dotée, mettait en valeur son joli décolleté. Pour compléter son look, elle avait ensuite opté pour une paire d’escarpins Christian Louboutin et des bijoux Lorraine Schwartz.

C’est aussi une griffe trop jeune pour côtoyer dans les rayons les Christian Dior et autres Yves Saint Laurent. De plus, l’homme se refuse à faire des « vêtements images », ces panoplies qui font crépiter les appareils en bout de podium, et dont les photos s’étalent sans fin dans les magazines de mode, sans jamais voir le jour. « En quittant l’Australie, j’ai continué ce métier, mais à d’autres conditions. ».

Louboutin Lookbook 2015
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire