Demeu pour Ann Demeulemeester. Comme des pour Comme des Garçons. Dior pour Christian Dior par Raf Simons . A devait arriver à force de se regarder le nombril sur Instagram ! Après les appâts d’Eva (Herzigova) et le verso de J Lo, welcome le doux bidou de Gigi (Hadid, la nouvelle coqueluche des podiums) ! Cet été, c’est le ventre qui prend l’air. Plus moyen de le rentrer avec les robes ajourées, les résilles et les mini chemises aperçues dans les défilés. Sans parler du bralet, ce bustier de ville qui aère à fond nos capitons.

Sa victoire à l’Eurovision lui a fait prendre une autre dimension. Après Rise Like a Phnix, son morceau gagnant, elle interprétera une nouvelle chanson au Crazy Horse, Heroes. Un album est en préparation. En plus de MmeTaft, Vogue a photographié toutes les épouses de présidents américains, depuis Lou Hoover et à l’exception de Bess Truman. Hillary Clinton, elle, est entrée dans l’histoire en devenant la première First Lady à apparaître en couverture du magazine en décembre1998. Michelle Obama a posé en une trois fois depuis 2009, notamment dans le numéro de décembre2016..

Ses assiettes, irréprochables, sont d’autant plus marquantes qu’elles sont servies dans un cadre que l’on appelle dans le jargon du luxe un écrin, soit un décor qui en met plein les yeux pour que le chaland comprenne immédiatement où il a mis les pieds (dans un grand restaurant, donc). L’esthétique repose sur d’immenses plaques de marbre noir et blanc, le motif bicolore est repris sur la verrière géométrique qui chapeaute la salle, et sur la moquette, dans laquelle le pied s’enfonce en profondeur. Le restaurant français, c’est aussi une façon de manger : une grande table, un fauteuil confortable.

L’assurance risque : Que l’on préfère être à plat ou en talons, le port de cuissardes au bureau n’est régit par une seule règle : on ne doit pas voir que vous en portez. Aussi, on privilégiera le port d’une jupe midi, crayon ou large avec sa paire de cuissardes. Façon seconde peau et de couleur noir, taupe ou brun, elles viendront allonger la silhouette et mettront en valeur la jupe..

Aux quatre coins du globe, le nom Christian Louboutin fait pétiller les yeux des modeuses. Un symbole de féminité, de bling équilibré et de glamour qui résonne aussi bien que les mots Carrie Bradshaw. Bref, le chausseur français fait rêver la plupart des jeunes femmes et chausse les célébrités les plus en vue de Hollywood.

Pour capter cet air si particulier, mieux vaut laisser sa voiture et flâner dans les rues. Le nez au vent, on peut ainsi entrer dans un show room et déambuler entre des chaises orange et des canapés crème, pousser la porte d’une galerie d’art, gravir des étages pour découvrir de jolies boutiques invisibles depuis la rue ou encore s’effrayer à la vue des prix des chaussures en vitrine. Et revenir le second samedi du mois, soirée spéciale au cours de laquelle galeries et boutiques ouvrent leurs portes jusqu’à 22 heures, offrant vin et petits fours..

Louboutin Paris Haussmann
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire