Et certain(e)s de pousser les hauts cris, haro sur Barbie la pouffiasse, le rêve sexuel des hommes poilus, l’idiote qui passe son temps à faire du shopping, donnant aux petites filles une horrible idée de la condition féminine. La poupée est certes un peu tout ça, mais pas seulement. Rappelons sa naissance: c’est RuthHandler, épouse d’Elliot et cerveau du couple (lui fait l’artiste), qui pousse l’équipe exclusivement masculine de Mattel en1959(et totalement réticente à une poupée adulte avec des seins) à fabriquer une poupée en3D, la première Barbie la mythique en maillot de bain rayé.

Quant aux questions éthiques, sur les voitures autonomes par exemple, elles lui paraissent un peu déplacées. On ne se demande pas pourquoi les voitures d’aujourd’hui ne sont pas capables de repérer qu’un enfant a été oublié dedans, afin qu’elles ouvrent les fenêtres pour qu’ils ne meurent pas de chaud ! Pourquoi on ne se pose pas cette question morale ? On pourrait pourtant y répondre dès aujourd’hui. Combien de personnes meurent chaque jour dans un accident de voiture ? Des milliers ! Combien dans une voiture autonome ? Aucune.

Qu’ont pensé ses fans de sa participation du film Spring Breakers, où l’on voit défiler autant de nichons que de grammes de coke ? Où James Franco, déguisé en rappeur plouc, tourne autour du bikini de la Gomez avec un air carnassier ? Enfin, Selena montre un peu d’humeur : On n’accorde pas assez de crédit à mes fans. Certes, ils sont trop jeunes pour voir le film, mais ils se sont réjouis pour moi. J’ai tweeté avec tellement d’enthousiasme à ce sujet ! Avec plus de 15millions de followers, le message a dû passer.

Aussi fortement contestée, la nomination d’Hervé Louboutin comme directeur départemental est gelée et remise sine die. Suivant l’ordre du jour, le comité d’entreprise a appris la démission de l’actuel PDG Yves de Chaisemartin et son remplacement par Jean Marie des Grées du Lou (qui conserve parallèlement son poste de directeur général du Courrier de l’Ouest).Compte tenu des changements intervenus à la tête du journal, le prochain comité d’entreprise, avec, à l’ordre du jour, la mise en oeuvre d’un plan social (négocié et signé depuis le printemps), est finalement reporté à mercredi. Ce plan était resté en attente en raison de certaines réticences de l’ancien directeur général, Christian Renet.

Il ne me l’a pas dit, non. Il m’a laissé entendre qu’il allait arranger ça. Mais visiblement, chez PPR, ils s’en foutent. J’ai dessiné de nouveaux modèles de chaussures, j’ai révisé (un peu) pour les examens, et je me suis rendue compte que les vêtements de mes rêves n’étaient pas disponibles vers la France. J’ai cherché un haut de forme sur internet, j’ai pensé à des idées de tenues, et j’ai nolifé sur des blogs de modeuses et sur des boutiques de vêtements. Journée enrichissante..

Louboutin Paris Locations
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire