La jeune blonde considère qu’elle n’a jamais eu de relation sérieuse alors qu’en réalité, c’est elle qui n’a jamais été sérieuse. Ne voulant pas se retrouver enfermé dans un couple, elle a toujours jouer les mystérieuse et distante belle femme. Ainsi, l’autre en face pensait qu’elle n’était qu’à lui et lorsqu’il découvrait le subterfuge il suffisait qu’elle dise : « mais on n’a jamais dis qu’on était dans une relation exclusive » ou alors « personne ne t’a empêcher d’aller voir ailleurs ».

L’alternance de phases de gel et de dégel à Moscou durant l’hiver a bien souvent pour résultat la formation d’amoncellements de glace sur les routes. Si les rues du centre ville sont dégelées à grand renfort de produits chimiques, certaines routes plus éloignées sont de véritables patinoires. Même en Uggs, on n’est pas à l’abri d’une ou plusieurs chutes au cours de l’hiver.

C’est un cabaret spécial, à taille humaine, un lieu créé par un esthète rigoureux (Alain Bernardin, NDLR) qui a imaginé un univers au complet : une esthétique Crazy, une taille Crazy, une lumière Crazy, des couleurs Crazy. Et en même temps une ambiance de boudoir. La scène toute petite, comme une boîte, fait 8 mètres de long, 3 mètres de haut et 4 mètres de profondeur.

: Non, car je n’aime pas ce mot. La perfection, c’est une notion que je ne comprends pas. Je préfère le mot >. Je me sentais bien, et puis, d’un coup, je me suis mise à avoir froid (j’ai tout le temps froid !), et je me souviens que mon cur s’est mis à battre plus vite. J’avais le souffle court. Le vent qui s’était alors mis à souffler légèrement sur les marches allait finir par rendre inoubliable l’apparition stellaire de Bella, de par sa manière d’aller et venir entre les photographes, impériale, fatale, espiègle.

Le petit talon véhicule un message de liberté, d’une sensualité plus subtile, moins premier degré. On évite plus facilement l’écueil de la vulgarité. J’aime le bon équilibre qu’une hauteur entre 5 et 7 cm apporte à la silhouette. Pour y parvenir, ces fans de mode n’ont d’ailleurs plus peur de se faire aider, et certaines font appel à des services de stylisme privé comme 10 Vendôme, dirigé par Isabelle Dubern. Au programme : détox de garde robe, sélection de tenues, constitution de silhouettes . Leur grande angoisse est l’organisation, car dans leurs agendas surchargés, elles n’ont plus forcément le temps de faire du shopping, ni de réfléchir pendant des heures à leur tenue, explique Isabelle Dubern.

Je laisse alors mes larmes se mêler à l’eau chaude. Je ne m’attarde pas dans la salle de bain. Je sèche rapidement mes cheveux et j’enfile un tailleur avec des Louboutin. Il fait venir sa famille restée au pays. Il est tyrannique, violent. Il bat femme et enfants.

Louboutin Printemps 2016
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire