Il vous fixe d’une drôle de façon et ne vous lâche pas de son regard bleu de gris. C’est comme ça qu’il vous enregistre, sa mémoire est redoutable. Théodore Francis Van Litsenborgh avec son patronyme de Prix Nobel, catégorie sciences de la nuit, est physio au Silencio, rue Montmartre à Paris..

Certains oligarques russes aiment poser devant l’objectif dans un style décontracté, en pull et jeans, pour faire valoir leur style démocratique. Mais comme il est dit en latin, Quod licet Jovi non licet bovi : ce qui est permis à Jupiter n’est pas permis au buf. Dans la tradition russe, un professionnel qui travaille dans un bureau, même (ou surtout) s’il figure parmi les dirigeants, ne peut arriver au travail en chaussures de sport.

Flux RSS De beaux atours ouvrent toutes les portes . L’expression illustre parfaitement l’importance des vêtements pour les Russes. Ce sont ses habits qui donnent de l’étranger les premières indications sur son statut social, son état émotionnel, psychologique.

L’histoire se répète. Le géant de la fast fashion Zara (le vaisseau amiral du groupe espagnol Inditex) est encore une fois accusé de copier le travail d’un artiste indépendant sans sa permission. Il s’agit cette fois de Tuesday Bassen, une illustratrice californienne qui, en plus de vendre ses créations via son site de e commerce, a travaillé avec des marques telles qu’Adidas, Nike ou Urban Outfitters..

Surtout que ce cher Boris avait tendance à avoir la main lourde. Et c’est le rôle de Gaïa de faire en sorte de rétablir tout ça. Sauf que ça ne passe pas toujours très bien. Pour le final, Kristen McMenamy, ancien top référence des années90, arriva en mariée androgyne et altière au bras de Karl Lagerfeld. Avant que ce dernier, entièrement vêtu de noir, rejoigne la nuée de filles graciles installées dans un escalier en colimaçon. Dans l’assistance, la piquante Janelle Mone, nouvelle princesse de la soul américaine, contemplait ce tableau vivant avec une gourmandise de petite fille..

Sophistication et confort d’inspiration athlétique font désormais équipe. Les griffes de luxe comme Valentino, Chanel ou Céline, les chausseurs cotés comme Pierre Hardy ou Christian Louboutin sortent de leur registre habituel et imaginent des baskets au profil distingué. « Ces collaborations réintroduisent une nouvelle fois le sportswear et les baskets dans le vestiaire des fans de mode, explique Dirk Schnberger.

« J’ai d’ailleurs voulu éviter au maximum de présenter côte à côte une malle et un mannequin. Le vêtement s’ouvre comme un papillon, avec un souvenir du mouvement. Il a fallu apprendre à plier les éléments pour ensuite les faire sortir. Je ne suis pas fou du physique de cette fille très eighties. Helmut sait mieux que quiconque associer la sexualité et l’élégance, et aussi l’argent et l’arrogance, qui sont d’ailleurs synonymes pour lui. Je vois dans cette image le narcissisme aigu d’une femme qui a la beauté d’une ville à ses pieds, mais qui néglige cette vision pour se concentrer sur sa propre image dans son miroir..

Louboutin Sample Sale London 2016

Laisser un commentaire